Hon. Karina Gould

Your member of parliament for


Burlington

Hon. Karina Gould

Your member of parliament for


Burlington

Menu

Statement by Minister Gould on Maternity Leave for Members of Parliament

Today is a great day for women in politics.

 

Today the House of Commons adopted recommendations that provide Members of Parliament the right to take maternity leave.

 

This is a historic change that will lead to an important culture change on Parliament Hill and hopefully for politics across the country.

 

Women should not have to choose between elected office and starting a family. I am pleased to see Canada’s 42nd parliament lead the way in Canada and break down barriers for women in politics.

 

As the first female cabinet minister to give birth while in office, I am so grateful for my constituents in Burlington who supported me throughout the process, and continue to support my family and I.

 

As Members of Parliament we take pride in representing our constituents in Ottawa and work hard on their behalf.

 

While there is still work to do, I hope that this new leave policy provides women who are considering running for office, or have chosen not to because of barriers they’d face, optimism and assurance that you belong in the House of Commons.

 

 

Aujourd’hui est un grand jour pour les femmes en politique.

 

Aujourd’hui, la Chambre des communes a adopté des recommandations accordant aux députés le droit de prendre un congé de maternité.

 

Il s’agit d’un changement historique qui entraînera un changement de culture important sur la colline du Parlement et, espérons-le, à travers tout le pays.

 

Les femmes ne devraient pas avoir à choisir entre une charge élective ou une famille. Je suis heureuse de voir que la 42e législature du Canada montre la voie à suivre en éliminant les obstacles pour les femmes en politique.

 

En tant que première femme ministre à accoucher pendant son mandat, je suis très reconnaissante envers les électeurs de Burlington, qui m’ont soutenue tout au long du processus, et qui continuent à me soutenir et à soutenir ma famille.

 

En tant que députés, nous sommes fiers de représenter nos électeurs à Ottawa et de travailler dur pour eux.

 

Bien du travail reste à faire, mais j’espère que cette nouvelle politique sur les congés offrira aux femmes qui envisagent de se porter candidates ou qui ont choisi de ne pas le faire en raison des obstacles auxquels elles se seraient heurtées, un peu d’optimisme et l’assurance qu’elles sont à leur place à la Chambre des communes.